Hans Küng, mort d’un critique infatigable

  Depuis le décès, mardi, du théologien suisse Hans Küng, les hommages se succèdent. Né en 1928 dans le canton de Lucerne, installé à Tübingen en Allemagne où il est décédé, ce prêtre et grand intellectuel suisse s’est exprimé sur les abus sexuels commis dans l’Eglise, l’ordination des femmes et bien d’autres sujets brûlants sans jamais craindre les foudres vaticanes. En quarante-cinq ans de présence éditoriale, il a écrit une cinquantaineLire la suiteHans Küng, mort d’un critique infatigable The post Hans Küng, mort d’un critique infatigable appeared first onLe Courrier . .. L'article complet sur lecourrier.ch 

Choisir une source