Soigner les plus vulnérables

  Depuis janvier, un infirmier et une infirmière sont au chevet des sans-abri. Chaque soir, ils assurent une permanence dans l’une ou l’autre des structures bas seuil1Le terme «bas seuil» caractérise le faible niveau d’exigences et de contraintes imposé aux usager·ères pour accéder aux prestations fournies. du canton. Ceci dans le but de garantir un meilleur accès aux soins pour les personnes sans domicile fixe. La prestation est assurée par MédecinsLire la suiteSoigner les plus vulnérables The post Soigner les plus vulnérables appeared first onLe Courrier . .. L'article complet sur lecourrier.ch 

Choisir une source