Assises du Doubs : "Moi, j'ai pris perpète" lâche la victime tétraplégique

  Le tir a-t-il été intentionnel ? Le jury de la cour d'assises du Doubs devra répondre à cette question. En 2015, à Seloncourt, un locataire ouvre le feu sur son propriétaire, venu lui réclamer les arriérés de loyers. La victime est tétraplégique. Pour les experts, le tir n'a pas pu être accidentel. .. L'article complet sur francebleu.fr 

moi, ai, prisImage source : francebleu.fr
Choisir une source