Pourquoi il ne faut pas (trop) se fier aux mauvais chiffres de jeudi soir

  Un taux d'incidence en baisse et près de 85.000 contaminations ? Après un jour férié et le rattrapage par Santé publique France de données datant de plusieurs jours, les indicateurs de suivi de l'épidémie sont légèrement faussés. Explications. .. L'article complet sur estrepublicain.fr 

mauvais, chiffresImage source : estrepublicain.fr
Choisir une source