Les ministres candidats aux élections législatives, les 12 et 19 juin prochains, devront démissionner en cas de défaite, confirme l'Elysée

  Les ministres candidats aux élections législatives, les 12 et 19 juin prochains, devront démissionner en cas de défaite, confirme l'Elysée. "La tradition républicaine et règle édictée en 2017 est maintenue", affirme l'Elysée à franceinfo, confirmant une information du Figaro. Parmi la liste des ministres candidats, on trouve notamment la Première ministre Elisabeth Borne, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin ou encore la nouvelle ministre de la Santé Brigitte Bourguignon. Détails à suivre   .. L'article complet sur jeanmarcmorandini.com 

Choisir une source