Violences obstétricales : les victimes doivent « témoigner, dénoncer, porter plainte »

  Chaque passage devant l’hôpital, tout proche de son domicile, ?« réveille le traumatisme » de Sonia Bisch?, victime de violences obstétricales lorsqu’elle a accouché de sa fille, il y a six ans. Pendant deux ans ensuite, elle a souffert « d’insomnie et de stress post-traumatique ». C’est ce qui... .. L'article complet sur ouest-france.fr 

violences, sonia, bisch, obstetricales, victimes, temoigner, denoncer Image source : ouest-france.fr
Choisir une source