Procès du 13 novembre : les accusés perdent leurs nerfs, la cour hausse le ton

  Plusieurs accusés ont perdu leurs nerfs vendredi au procès des attentats du 13-Novembre obligeant le président Jean-Louis Périès à suspendre brièvement l’audience et menacer Salah Abdeslam d’outrage à... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source