Son après-13 Novembre : « Personne ne me guérira de sa disparition »

  STÉPHANE62 ANS, MARI D'UNE VICTIME TUÉE À LA BELLE ÉQUIPE" Je ne vais pas mal du tout, annonce-t-il d'une voix claire. Bien mieux même que certaines personnes qui n'ont pas subi ça. " Ça ? " L'assassinat – n'ayons pas peur des mots –, dit-il, de ma f... Lire la suite de l'article sur Elle.fr .. L'article complet sur elle.fr 

stephane62, ans, mari, une, victime, tuee, la Image source : elle.fr
Choisir une source