Angèle dévoile le clip de "Bruxelles je t'aime"

  MUSIQUE - Angèle a signé son retour sur le devant de la scène ce jeudi 21 octobre en dévoilant son nouveau titre “Bruxelles je t’aime” accompagné d’un clip, à découvrir en tête de cet article. La chanteuse belge y déclame son amour pour Bruxelles “Je ne pense qu’à toi. Quand mon pays et ma ville me manquent moi je ne t’oublie pas”, chante-t-elle à bord d’un train. Un choix de mise en scène qui fait référence aux nombreux voyages réalisés par l’artiste, qui vit désormais à Paris mais se rend à Bruxelles pour rendre visite à sa famille et à ses amis d’enfance. “Pour développer l’univers du clip, nous nous sommes amusés à réveiller notre âme d’enfant afin d’imaginer les univers propres à chaque wagon”, explique la société Partizan Paris qui a réalisé le clip, précisant que leTrans Europe Express leur a servi d’inspiration pour la base du décor. Le clip est aussi truffé de références à Bruxelles, comme cet Atomium miniature avec lequel joue une petite fille, ou encore le journal d’un voyageur évoquant le palais de justice toujours en rénovation. Pour Angèle, il s’agit d’un premier titre depuis “Fever”, duo électrisant avec Dua Lipa sorti le 29 octobre 2020. La chanteuse belge avait auparavant connu le succès avec son album “Brol” sorti en octobre 2018,certifié disque de diamant. Par ailleurs, la chanteuse avait déjà déclamé son amour pour Bruxelles dans une publicité pour Thalys en 2018.  Le nouveau titre d’Angèle porte également une dimension politique. La question de l’indépendance de la Flandre est abordée dans les paroles: “Et si un jour elle se sépare (la Belgique,ndlr) et qu’on y a choisi un camp ce serait le pire des cauchemars, tout ça pour une histoire de langue. J’ai vécu mes plus belles histoires en français et en flamand.”  À voir également sur Le HuffPost: Ces Sud-Coréens manifestent en tenues de “Squid Game” et ça n’est pas anodin LIRE AUSSI * Le centre Pompidou sera finalement ouvert pendant les JO-2024, les travaux reportés * Pourquoi le docu sur .. L'article complet sur huffingtonpost.fr 

bruxelles, je, aime, bruxelles, je Image source : huffingtonpost.fr
Choisir une source