Heinicke savoure l'occasion de jouer au Lambeau Field

  AVANT-MATCH GREEN BAY, Wis. - Le quart du club de Washington Taylor Heinicke a grandi en regardant les matchs des Packers de Green Bay à la télévision, mais surtout son idole, Brett Favre, leur quart-arrière membre du Temple de la renommée. Heinicke s'apprête à faire face au successeur de Favre tandis que Washington tentera de refroidir le joueur par excellence en titre, Aaron Rodgers, et mettre fin à la série de cinq victoires des Packers. « Brett Favre est la raison pour laquelle j'aime le football, a dit Heinickie. J'avais tellement de ses chandails. Je me rappelle tous les dimanches où je regardais les matchs des Packers avec mon père. Pendant la mi-temps, j'allais dans la cour en faisant semblant que j'étais Favre. Je rentrais pour la deuxième demie, c'était vraiment cool. » Heinickie a visité Lambeau Field alors qu'il évoluait pour les Vikings du Minnesota. La différence cette fois, c'est qu'il sera en uniforme, pas en civil. « De me retrouver sur le terrain, ce sera un rêve devenu réalité », a-t-il admis. La fiche des deux clubs laisse toutefois croire qu'Heinickie pourrait plutôt vivre un cauchemar. Les Packers (5-1) n'ont pas perdu depuis la première semaine, face aux Saints de La Nouvelle-Orléans. Washington (2-4) tente d'éviter un troisième revers d'affilée. De la façon dont le calendrier des Packers est fait, ce match pourrait bien être un piège cependant. L'équipe vient de remporter deux victoires à l'étranger, à Cincinnati et Chicago. Les Packers rendront visite aux Cardinals de l'Arizona, invaincus, quatre jours après cette rencontre. Ils s'envoleront ensuite pour Kansas City. Avec deux gros tests sur les pelouses adverses à l'horizon, les Packers pourraient être tentés de regarder plus loin que le duel de dimanche. Ils veulent s'assurer que ça n'arrivera pas. « Je sais ce qui s'en vient après ce match, a dit Rodgers. Une courte semaine avant d'affronter un advers .. L'article complet sur rds.ca 

green, bay, heinicke, lambeau, wis, washington, taylor Image source : rds.ca
Choisir une source