« C’est fou » : l’embarras du monde agricole face à la flambée des engrais

  La cuve de Thomas Brébion, céréalier à l’ouest de Paris, est vide. D’habitude, il prend les devants en achetant plusieurs mois à l’avance la solution azotée qu’il pulvérise dans ses champs pour nourri... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source