Le Rocket gagne un match qui dégénère

  Le Rocket de Laval a dominé les Marlies de Toronto 5-0, mercredi soir. Le club-école du Canadien de Montréal n’a toutefois pas été épargné dans ce match où ce sont accumulées 211 minutes de pénalité, dont 10 inconduites de partie. Le défenseur des Marlies Alex Biego a cogné Rafaël Harvey-Pinard à la tête à la suite d’une charge dans son angle mort en début de rencontre. Ce dernier a retraité au vestiaire temporairement alors que Biega a mérité une pénalité majeure et une inconduite. Cela a donné le ton à la rencontre. Michael Pezzetta a ouvert la marque, puis le Rocket a enchaîné deux buts en avantage numérique, dont le premier de Louie Belpedio avec la formation. L’autre est venu de Laurent Dauphin avec un cinquième but en cinq parties, bon pour une avance de 3-0 dès le premier engagement. Puis il est revenu à la charge au deuxième. Jean-Sébastien Dea a complété la marque pour le Rocket (4-2-0). Après Michael McNiven samedi, c’était au tour de Cayden Primeau se réussir un blanchissage, grâce à 21 arrêts. Il y a eu une mêlée générale en fin de rencontre ou huit joueurs ont été chassés de la rencontre.   .. L'article complet sur rds.ca 

rocket, laval, marlies, toronto, canadien, montreal, 5, 0 Image source : rds.ca
Choisir une source