Air France n’avait pas le droit d’interdire les tresses afro à un steward

  La Cour de cassation estime que la compagnie aérienne a commis une «différence de traitement» discriminatoire entre son employé et les hôtesses, qui ont le droit, elles, de porter cette coiffure. .. L'article complet sur lematin.ch 
Image source : lematin.ch
Choisir une source