Premiers remous au sein de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage

  À l’approche des vingt ans de la loi Taubira, une association a claqué la porte de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, présidée par Jean-Marc Ayrault. Quant au futur mémorial à Paris, ses modalités, et en particulier l’inscription des noms des esclaves affranchis, continuent de diviser. .. L'article complet sur mediapart.fr 

premiers, fondation, taubira, jean, marc, remous, memoire, esclavagea, approche, association, claque, presidee Image source : mediapart.fr
Choisir une source