Adèle Exarchopoulos se confie en toute sincérité sur son fils et sa vie de mère célibataire

  Révélée sur le grand écran à seulement 18 ans avec La vie d’Adèle, Adèle Exarchopoulos  est très vite devenue l’une des étoiles montantes du cinéma. Enchaînant les gros projets et les demandes à l’international, la jeune actrice a néanmoins réussi à garder sa vie privée éloignée des caméras. Celle-ci a notamment alimenté quelque tabloïds lors de sa relation avec le rappeurDoums, complice artistique et ami du célèbre Nekfeu, il y a quelques années. Leur histoire a d'autant plus fait les gros titres puisque que l’actrice d'origine grecque est devenue maman d'un petit garçon en 2017 nomméIsmaël, à l’âge de 23 ans.    Ce mercredi 12 mai dans Paris Match, elle s’est confié sur cette maternité qui a changé sa vie. « Je n'oserais pas me plaindre », a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter : « D'autant que c'était un choix pour moi de devenir maman à 23 ans. Un désir d'amoureuse d'abord, puis de transmission. J'avais envie de partager. Je viens d'une famille nombreuse, c'était une évidence pour moi. Aujourd'hui, j'ai l'impression de grandir en même temps que mon fils. C'est ma meilleure histoire d’amour. »   Celle qui est à l’affiche de Mandibules , a révélé par ailleurs sa séparation avec le père de son enfant : « Je me sens privilégiée par rapport à une maman de quatre enfants qui est seule et prend le RER. Moi, je vis seule avec mon fils, mais il voit son papa, j'ai mon père qui m’aide. » Avant de poursuivre sur l’un de ses plus proches soutien, qui n’est autre queLeïla Bekhti : « J'habite dans l'immeuble de ma meilleure amie, qui m'aide beaucoup aussi… »   Accompagnée de son fils, désormais âgé de 4 ans, Adèle Exarchopoulos confie également les difficultés de sa vie de mère célibataire : « Ce n'est pas facile de donner la vie tout en essayant de continuer la sienne. Il faut être partout, et parfois on n'est pas assez doux avec soi-même. J'essaie de ne pas attendre que les autres le soient .. L'article complet sur vanityfair.fr 

Choisir une source