L’exode post-Brexit des banquiers londoniens se poursuit à petit feu

  Adieu ma concubine Le cabinet EY estime que 7 600 postes dans les services financiers avaient quitté Londres fin mars. C’est pour l’instant Paris qui se révèle la place la plus attractive, avec 2 800 emplois gagnés. Selon les banquiers, une part importante des départs reste à venir .. L'article complet sur lopinion.fr 

Choisir une source