Chaos et panique dans un stade; au moins 125 morts

  MALANG, Indonésie - Comme des milliers d'autres supporters terrifiés, Sam Gilang s'est précipité pour tenter de s'échapper du stade de soccer de Malang samedi soir quand la police indonésienne a lancé du gaz lacrymogène et repoussé la foule avec des matraques, provoquantun mouvement de foule fatal à au moins 125 personnes . « Les gens se poussaient les uns les autres [...] beaucoup ont été piétinés en allant vers la sortie », a indiqué à l'AFP ce jeune homme de 22 ans, qui a perdu trois amis dans cette tragédie. « C'était terrifiant, tellement choquant ». Les spectateurs, dont des femmes et des enfants, se sont bousculés jusqu'à se marcher les uns sur les autres dans un effort désespéré pour s'échapper du stade Kanjuruhan dans la ville de Malang, à l'est de l'île de Java. Des spectateurs ont été pris au piège, certains mourant écrasés ou asphyxiés dans l'une des pires catastrophes survenues à ce jour dans un stade. Au moins trois survivants ont .. L'article complet sur rds.ca 
Image source : rds.ca
Choisir une source