Au Burkina Faso, la junte appelle au calme, la France dénonce « des atteintes graves à la sécurité » de ses institutions

  Le capitaine Ibrahim Traoré, nouvel homme fort autoproclamé, a appelé les manifestants à « se départir de tout acte de violence et de vandalisme (…) notamment ceux qui pourraient être perpétrés contre l’ambassade de la France » à Ouagadougou. .. L'article complet sur lemonde.fr 
Image source : lemonde.fr
Choisir une source