Burkina Faso : la France prise à partie alors que les tensions ne retombent pas

  Le nouveau chef autoproclamé de la junte militaire au pouvoir au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a appelé dimanche à cesser les actes "de violence et de vandalisme" contre la France, dans un communiqué lu à la télévision nationale, alors que la tension ne faiblit pas à Ouagadougou. .. L'article complet sur europe1.fr 
Choisir une source