crossorigin="anonymous">

Campagne électorale paradoxale

  C’est un paradoxe: alors que c’est aux erreurs et à l’arrogance du démissionnaire Pierre Maudet que l’on doit l’élection complémentaire pour le Conseil d’Etat genevois du 7 mars, la plupart des candidats évitent le sujet. Les favoris, la verte Fabienne Fischer et le PLR Cyril Aellen, se gardent de confronter leur adversaire à ses casseroles. Pourtant, ils auraient le choix de l’apprêter à toutes les sauces. Mais stratégiquement, ils semblentLire la suite Campagne électorale paradoxale The post Campagne électorale paradoxale appeared first onLe Courrier . .. L'article complet sur lecourrier.ch 

Choisir une source