Pour la présidentielle 2022, Marseille se mue en "capitale politique"

  POLITIQUE - Comme un aimant. À mesure que la campagne présidentielle avance, la ville deMarseille voit son pouvoir d’attraction se décupler. Ce vendredi 26 septembre, c’estÉric Zemmour qui vient se montrer pendant deux jours dans la cité phocéenne, une semaine pile après queMarine Le Pen y a traîné ses guêtres et trois après lavisite historique d’Emmanuel Macron au chevet de la ville. Contrairement à ce qu’il a fait lors de ses précédents déplacements, le polémiste d’extrême droite n’a pas prévu de réunion publique grandiloquente aux faux airs de meetings, privilégiant les déambulations médiatiques et les contacts avec des élus locaux.  “Il a invité tous ceux qui ont une signature à donner, même des gens de la France insoumise”, assure un cadre du RN local, rappelant que l’essayiste est toujours en quête de parrainages pour valider sa candidature à l’élection présidentielle. Pour Guillaume Origoni, contributeur occasionnel à la Fondation Jean-Jaurès et passionné de la vie sociale et politique locale , le candidat putatif devrait y trouver quelques oreilles attentives. “Il existe toute une partie de la droite locale qui a toujours fricoté avec les idées d’Éric Zemmour. Marseille est une ville où l’extrême droite est bien implantée depuis longtemps. Il ne faut pas oublier que c’est ici que Jean-Claude Gaudin avait scellé un accord avec le Front national en 1986”, poursuit notre interlocuteur.  Un effet “laboratoire” Au-delà de ces prises de contacts opportunes et des cartes postales provençales qu’Éric Zemmour compte envoyer depuis le Vieux-Port, Marseille a bien pris une place centrale dans cette campagne présidentielle. Plus que Lyon par exemple, où la sagades Daltons  offre pourtant quasi-quotidiennement son lot de polémiques surfond de débats sécuritaires . ”Ça a commencé avec la visite d’Emmanuel Macron au mois de septembre. Avec un cadrage médiatique inédit: toutes les chaînes d’informations sont restées plusieurs jours sur place, pendant qu’en plateau ça .. L'article complet sur huffingtonpost.fr 

capitale, politique, marseille, presidentielle, aimant, mesure Image source : huffingtonpost.fr
Choisir une source