Pourquoi interdire le Black Friday ne servirait à rien

  BLACK FRIDAY - Et si on le supprimait, tout simplement? Les arguments pour tordre le cou auBlack Friday , cette journée de promotions imaginées par les grandes chaînes de commerces de détail et qui tombe ce vendredi 26 novembre, ne manquent pas. Pour l’environnement , cette fièvre d’achat n’a rien d’une bonne nouvelle, et pour les consommateurs, c’est l’occasion d’être à nouveau arrosés de sollicitations publicitaires pas toujours aussi bonnes qu’elles en ont l’air... Alors, pour la santé de la planète et celle de ses habitants, ne pourrait-on pas en finir une fois pour toutes avec ce rendez-vous qui, en France, n’a pas dix ans? Ce n’est malheureusement pas si simple, même s’il y a des choses à faire, et pas seulement des petits gestes, mais aussi des actes politiques, comme vous pouvez le découvrir dans ce nouvel épisode de l’Enver(t) du décor , le podcast environnement du service sciences du HuffPost. Les sources utilisées pour cet épisode: * Les rapports du CREDOC sur la sensibilité des consommateurs aux promotions * La synthèse de la pollution en fonction des niveaux de revenus par Checknews * Une étude de l’ADEME sur le rapport des Français à la consommation * Un article sur le bilan écologique du Black Friday * Une tribune des fédérations de commerçants pour interdire le Black Friday * Une mesure symbolique votée par l’assemblée nationale contre le Black FRiday en 2019LIRE AUSSI * Pour le Black Friday, Que Choisir demande à 6 enseignes de cesser leurs pubs "illégales" * Le gouvernement demande à Amazon de suspendre sa campagne pré-Black Friday (mais elle est encore en ligne) .. L'article complet sur huffingtonpost.fr 

black, friday, interdire, servirait, rienblack, supprimait, simplement Image source : huffingtonpost.fr
Choisir une source