Meurtre à coups de pied devant la cour d’assises de la Gironde : « j’ai tout fait à l’envers »

  Elle peine à canaliser un flot de paroles qui charrie pleurs, colère et tristesse. Les mots et les maux débordent. Tenue sobre, traits et cheveux tirés, Kessy Dehbi est jugée pour homicide, après la m... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source