Meurtre à coups de pied devant la cour d’assises de la Gironde : « Ce n’est pas un accident »

  Il a assisté à la scène de violence sans avoir le temps d’intervenir. Au premier jour du procès de Kessy Dehbi devant la cour d’assises de la Gironde, un jeune Bordelais est venu révéler les circonsta... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source