Jugé pour apologie du terrorisme, un collégien est relaxé

  Le jeune Khalid avait été poursuivi pour des propos tenus lors d’un hommage à Samuel Paty. Il était le seul dans ce cas à faire l’objet d’un procès pénal dans le ressort du tribunal judiciaire de Marseille. Aucun élément n’a pu démontrer sa radicalisation. .. L'article complet sur mediapart.fr 

Choisir une source