Sae Eun Park devient la première danseuse étoile sud-coréenne du Ballet de l'Opéra de Paris

  « Sur proposition d’Aurélie Dupont , directrice de la danse, j’ai l’immense plaisir de nommer MlleSae Eun Park danseuse étoile ». C'est avec ces mots qu'Alexander Neef, le directeur général de l’Opéra de Paris, a annoncé la nouvelle, à l'issue de la représentation de Roméo et Juliette, jeudi 10 juin, sous les applaudissements du public. Sae Eun Park, 31 ans, rejoint ainsi le club très sélect des danseurs étoiles du Ballet de l'Opéra de Paris et devient par la même occasion la première Sud-Coréenne à accéder à ce titre.   Née à Séoul en 1989, Sae Eun Park a été formée dans son pays natal, avant de remporter plusieurs prix et de devenir soliste dans la Compagnie nationale de Ballet Coréenne. Elle a intégré les rangs du Ballet de l'Opéra de Paris en 2012, puis a été nommée « première danseuse » en 2017. Elle se produit actuellement dans le balletRoméo et Juliette de Noureev , à l'Opéra Bastille. Pour Alexander Neef, Sae Eun Park est « une magnifique danseuse qui nous a montré l’étendue de son talent ».       Crédits photo : Maurice sur Flickr. .. L'article complet sur vanityfair.fr 

Choisir une source