Valérie Pécresse ou Eric Ciotti, qui serait le meilleur candidat pour Macron?

  POLITIQUE - Une certitude: le ou la gagnant(e) sera une surprise. Les 140.000 adhérents Les Républicains sont appelés à choisir leur candidat à la présidentielle 2022. Qui deValérie Pécresse ou d’Eric Ciotti, les prétendantsarrivés en tête du premier tour jeudi , décrochera la timbale? Réponse ce samedi 4 décembre à 14h30.  Sorti en première position, le député très droitier, chantre d’un “Guantanamo à la française”, fait une nouvelle fois figure de challenger face à la présidente de la région Île-de-France, soutenue par les trois candidats malheureux . Lors d’un entre-deux-tours éclair, volontairement réduit à sa plus brève durée pour éviter les déchirements mortifères, la candidate a enregistré le ralliement de 170 parlementaires, selon son équipe. Les deux affichent en tout cas un argument massue: ils seraient, chacun dans leur genre et avec leur ligne, le ou la seule capable de renverser Emmanuel Macron au printemps prochain. Qui peut battre Emmanuel Macron?  Ce mantra, répété à l’envi par certains, n’a pas porté chance à Xavier Bertrand. Le mieux placé à droite selon les sondages a été éliminé au premier tour du Congrès, les adhérents LR ne lui ayant visiblement pas pardonné son départ fracassant du parti en 2017. Qu’importe, c’est là-dessus qu’Eric Ciotti a axé son discours post-premier tour. Pour lui, seul un projet radical, le sien en l’occurrence, peut contrecarrer les plans d’un président sortant qui caracole en tête dans les sondages à cinq mois de l’élection suprême. Le député de 56 ans, qui “ne s’excuse pas d’être de droite”, prône la “rupture”, notamment sur le régalien, avec des propositions choc: priorité nationale sur l’emploi et le logement, retour au droit du sang, prison inspirée de Guantanamo. Autant d’idées propres à séduire l’aile dure des Républicains, aussi tentée par Eric Zemmour. Pour lui, un positionnement “trop proche du macronisme ne permettra en aucun cas de battre le président de la République sortant.” Valérie Pécresse, au contra .. L'article complet sur huffingtonpost.fr 

politique, valerie, pecresse, eric, ciotti, macron, republicains Image source : huffingtonpost.fr
Choisir une source