Libournais : reconvertie dans la vigne, elle a troqué ses talons aiguilles et tailleurs pour des bottes et un jean

  « J’ai troqué mes talons aiguilles et tailleurs contre des bottes et un jean », s’amuse Marthe Ertus. Une formule qui résume bien le grand écart réalisé par cette jeune femme martiniquaise, issue des ... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source