Le faux a besoin du vrai

  OPINION. Faut-il se réjouir des «deepfakes» et de leur raffinement inéluctable? Une fois atteint le point de non-retour, on arrivera au moins à se mettre d’accord sur le fait qu’il existe une distinction entre le vrai et le faux, et qu’elle est importante, écrit Sebastian Dieguez, chercheur en sciences cognitives à l’Université de Fribourg .. L'article complet sur letemps.ch 

deepfakes, non, retour, besoin, vraiopinion, rejouir, raffinement Image source : letemps.ch
Choisir une source