Après les violences au meeting de Zemmour, gauche et majorité condamnent

  POLITIQUE - La gauche et des membres de la majorité ont dénoncé ce dimanche 5 décembre la responsabilité d’Éric Zemmour dansles incidents violents qui ont émaillé son premiergrand meeting de campagne , dimanche à Villepinte (Seine-Saint-Denis). “Zemmour a donné une légitimité à cette violence qui ne se contient plus”, a accusé le Premier secrétaire du PS Olivier Faure sur Twitter. “Frapper des militants pacifistes qui portent un message de refus du racisme et qui se font casser la gueule pour cette seule raison, quelqu’un a encore un doute sur la motivation des militants de Villepinte?”, a-t-il ajouté. #Zemmour a donné 1 légitimité à cette violence qui ne se contient plus. Frapper des militants pacifistes qui portent un message de refus du racisme et qui se font casser la gueule pour cette seule raison, quelqu’1 a encore un doute sur la motivation des militants de#Villepinte ? https://t.co/B1KtwxBNCQ — Olivier Faure (@faureolivier) December 5, 2021 “La France, ce n’est pas le racisme. Militants pacifistes roués de coups, insultes envers les médias: je condamne avec la plus grande fermeté ces violences insupportables qui n’ont pas leur place dans notre République. Total soutien auxjournalistes et aux militants agressés”, a aussi réagi dans un tweet la candidate du PS Anne Hidalgo. La France ce n’est pas le racisme. Militants pacifistes roués de coups, insultes envers les médias : je condamne avec la plus grande fermeté ces violences insupportables qui n’ont pas leur place dans notre République. Total soutien aux journalistes et aux militants agressés.https://t.co/uv9y1F9FTx — Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) December 5, 2021 “Il prétend rétablir l’ordre, il sème le chaos. Des gens se battent. Des journalistes sont menacés. Des insultes sont proférées. Il disloque l’unité nationale. Il aimerait représenter la France : il la menace”, a dénoncé sur Twitter le vice-président (LREM) de l’Assemblée nationale Hugues Renson. “Tout n’aura été que violence. Violence contr .. L'article complet sur huffingtonpost.fr 

zemmour, eric, violences, meeting, gauche, majorite, condamnentpolitique Image source : huffingtonpost.fr
Choisir une source