«Il n'y aura plus de nuit», le plaisir du regard qui tue

  Composé d'archives enregistrées par des pilotes en opération, le film d'Eléonore Weber, du même mouvement, fascine et interroge quant aux effets des technologies militaires, mais aussi des pulsions de chacun.Lire la suite .. L'article complet sur slate.fr 

eleonore, weber, plaisir, regard, tuecompose, archives, enregistrees, pilotes, operation, mouvement, fascine, interroge Image source : slate.fr
Choisir une source