Avec le réacteur de Taishan, le cauchemar de l'EPR continue

  Pour EDF comme pour l’électricien chinois, tout est normal ou presque sur le site nucléaire chinois, malgré des fuites de gaz rares. Les révélations américaines, qui ne sont pas dénuées d’arrière-pensées géopolitiques, pourraient porter un ultime coup à l’EPR. .. L'article complet sur mediapart.fr 

Choisir une source