Ward : « personne n'aura pitié » des Flames

  Les Flames de Calgary ont encaissé un dur revers au compte de 5-1 face aux Sénateurs d'Ottawa lundi, mettant fin à un séjour peu reluisant sur les patinoires adverses (2-3-1). Cette défaite écrasante était la deuxième de Calgary en trois matchs, ayant perdu par la marque de 6-1 jeudi dernier, avant de rebondir avec un gain de 6-3 deux jours plus tard. « Nous avions une opportunité de repartir vers la maison avec une fiche supérieure à ,500 durant le périple, mais nous n'avons pas livré la marchandise », a déploré l'entraîneur-chef Geoff Ward. « Nous devons trouver des réponses. Personne ne nous prendra en pitié. Il faut trouver des solutions nous-mêmes. Collectivement, nous devons être sur la même longueur d'onde et prêts à jouer de la bonne façon », a-t-il ajouté. Les Flames ont été dominés 24-13 au score durant leur voyage en Ontario. Ils ont ainsi vu leur bilan passer à 10-12-2 pour l'ensemble de la saison. Après un premier vingt sans but lundi, la formation albertaine a vu les Sens se donner une avance de 3-1 en deuxième, et ils n'ont pu trouver de réponse au défi que leur proposait Matt Murray en troisième. Les Sens ont d'ailleurs eu le dessus 35-28 au chapitre des lancers. « Nous nous sommes tiré dans le pied, et pas à peu près, a affirmé Ward. J'ai trouvé que notre première période était plutôt bonne. Ensuite nous nous mis à commettre des revirements. Plusieurs choses dans notre jeu leur ont permis de capitaliser sur leurs chances. » De retour à domicile, les Flames affronteront les Sénateurs une quatrième fois de suite, jeudi soir. .. L'article complet sur rds.ca 

personne, aura, pitieImage source : rds.ca
Choisir une source