Nelly Jepkosgei suspendue pour trois ans

  MONACO – Nelly Jepkosgei, l'une des meilleures coureuses de 800 m de la planète, a été suspendue trois ans après avoir mis en scène un accident de voiture pour excuser un test antidopage raté. L'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) qui supervise les cas de dopage et d'inconduites, a indiqué dans son jugement que Jepkosgei a prétendu que sa soeur avait été hospitalisée à la suite d'un grave accident de voiture au Kenya et qu'elle s'était empressée de se rendre à son chevet. C'est du moins la raison qu'elle donnée pour expliquer son absence quand les testeurs se sont rendus chez elle le 18 mars 2020, alors qu'elle aurait due être disponible selon un horaire qu'elle avait elle-même fourni. L'AIU a ajouté que Jepkosgei a admis le subterfuge après que l'Agence antidopage du Kenya eut enquêté sur ses allégations. La police a affirmé n'avoir aucun dossier sur un tel accident et l'hôpital a confirmé que le document présenté par Jepkosgei avait été contrefait. L'admission des faits par Jepkosgei lui a permis de retrancher une année de suspension à la sanction habituelle de quatre ans imposée lors d'obstruction aux procédures antidopage. Jepkosgei n'a pas particip à des compétitions depuis 2019. Elle est en processus de changement d'allégeance du Kenya vers le Bahreïn. Elle devait pouvoir représenter son nouveau pays à compter du mois d'août. .. L'article complet sur rds.ca 

nelly, jepkosgei, suspendueImage source : rds.ca
Choisir une source