Amnesty appelle à enquêter sur le nouveau président iranien pour « crimes »

  « Le fait qu’Ebrahim Raïssi ait accédé à la présidence [de l’Iran] au lieu de faire l’objet d’une enquête pour crimes contre l’humanité, meurtre, disparitions forcées et torture, est un rappel sinistr... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source