Un peu d'histoire : en 1811 sous Napoléon, quand la France comptait 130 départements

  De Lübeck, dans le nord de l’Allemagne, à Rome, de la Trave, qui se jette dans la Baltique, au Tibre méditerranéen. Napoléon choisit cet échelon administratif « révolutionnaire » et si symbolique pour franciser ses conquêtes. Et pourtant, aujourd’hui, l’élection des conseillers départementaux, prévue les 20 et 27 juin, semble peu mobiliser les foules. .. L'article complet sur marianne.net 

Choisir une source