«La promesse du monde d’après, une folle prétention». La chronique d’Erwan Le Noan

  Choix publics « Il serait possible d’arrêter le temps, de mettre un terme au mouvement continu du monde, pour, fort d’une vision claire sur ses dysfonctionnements et les réponses à y apporter, en ajuster les mécanismes, en modifier les équilibres et ainsi dessiner un nouveau chemin guidant vers un idéal, totalement illusoire, de stabilité. Ce discours illustre à la fois une incompréhension et une peur de la liberté » .. L'article complet sur lopinion.fr 

Choisir une source