Au Brésil, les mères s’organisent

  «Nous, les mères des quartiers pauvres, on n’a que nos corps pour lutter.» Assise à la table d’un fast-food déserté de la Baixada Fluminense, dans la banlieue nord de Rio de Janeiro, Nivia Raposo pèse ses mots et soutient le regard. Depuis l’assassinat, en 2015, de son fils Rodrigo, elle est en lutte. Nivia est l’une des porte-voix du réseau des mères de la Baixada, un collectif de mères endeuillées,Lire la suite Au Brésil, les mères s’organisent The post Au Brésil, les mères s’organisent appeared first onLe Courrier . .. L'article complet sur lecourrier.ch 

Choisir une source