Procès de Valérie Bacot : « Je fais ce qu’il dit. Vaut mieux », l’accusée raconte l’emprise de son mari proxénète

  « Au départ, j’étais contente qu’il revienne », se souvient Valérie Bacot quand elle est interrogée ce lundi, sur cette étonnante année 1997, où son beau-père rentre au foyer familial à sa sortie de p... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source