John McAfee, le fantasque créateur de l'antivirus éponyme, s'est suicidé dans sa prison de Barcelone

  À 75 ans, et alors qu'il devait être extradé vers les États-Unis, où il risquait jusqu'à 30 ans de réclusion, John McAfee a été retrouvé pendu dans sa cellule ce mercredi 23 juin. Selon El Pais , malgré les manœuvres de réanimation, il n’a pas pu être sauvé. « Il a été retrouvé mort dans sa cellule, apparemment il s’est suicidé », a expliqué une porte-parole des autorités pénitentiaires de Catalogne, la région où il était détenu.   Après avoir fait fortune avec son antivirus dans les années 1980, le créateur américain du célèbre logiciel éponyme était rapidement devenu un gourou de la cryptomonnaie grâce à laquelle il affirmait gagner près de 2?000 dollars par jour. Entre détention d'armes à son domicile, conduite sous l'emprise de stupéfiants et cavale rocambolesque,John McAfree avait tenu la justice en haleine pendant des mois. Accusé de fraude fiscale en octobre 2020, il avait finalement été placé en détention provisoire dans une prison de Barcelone.   À l'automne dernier, un procureur américain avait en effet publié un acte d’accusation le visant. Ce dernier l'accusait d'avoir omis de déclarer des millions de dollars de revenus issus tant de la promotion de cryptomonnaies que de services de consultant ou encore de droits vendus pour réaliser un documentaire sur sa propre vie. Selon la justice américaine, il aurait également dissimulé des biens, notamment immobiliers, en les mettant au nom d’autres personnes. Les États-Unis avaient lancé, via Interpol, un mandat d’arrêt et demandé son extradition. Si cette dernière avait obtenu le feu vert de l'Audience nationale, elle devait encore être acceptée par le gouvernement espagnol, qui avait finalement donné son accord quelques heures avant la mort de McAfee. .. L'article complet sur vanityfair.fr 

Choisir une source