Pegasus, un crime de haut vol

  L’ampleur du phénomène révélé par Forbidden Stories est effarante. En se basant sur une fuite de 50’000 numéros de téléphone, un consortium de journalistes d’investigation a remonté la trace de centaines d’intrusions perpétrées par le logiciel d’espionnage Pegasus. Parmi les commanditaires, des Etats du monde entier plus ou moins respectables, qui ont pris pour cible des défenseur·es des droits humains, des activistes politiques, des journalistes. Rien de moins que ceLire la suite Pegasus, un crime de haut vol The post Pegasus, un crime de haut vol appeared first onLe Courrier . .. L'article complet sur lecourrier.ch 

Choisir une source