Sous pression, Andre De Grasse est fin prêt

  La maman d'André de Grasse s'inquiétait du poids sur les épaules de son fils aux Jeux olympiques de Rio, en 2016. Lui qui avait fait irruption sur la scène mondiale un an plus tôt, serait-il capable de gérer la pression? Il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. « Il est toujours plus performant lors des grandes courses, a mentionné Beverley De Grasse. Je ne l'ai jamais vu nerveux sur la piste. Je suis plus nerveuse que lui. » De Grasse est encore une fois la tête d'affiche du Canada en athlétisme, aux Jeux de Tokyo. Il a prouvé à Rio et aux championnats du monde de 2019 qu'il excelle lors des grandes occasions. « Il y a évidemment de la pression, mais je ne peux vraiment pas expliquer comment je gère ça », a déclaré De Grasse, en souriant. Lui et sa copine Nia Ali élèvent trois enfants: le fils de cette dernière Titus issu d'une relation précédente, leur fille de trois ans Yuri et un fils né le 14 mai, dont ils gardent le nom secret. L'Américaine Ali, championne du 100 m haies aux Mondiaux de 2019, estime que sa capacité à dévier la pression vient en partie du fait d'avoir commencé l'athlétisme relativement tard. Au secondaire, De Grasse partageait souvent un terrain de basket avec Andrew Wiggins, des Warriors. La piste n'est devenue une option que lorsque l'entraîneur Tony Sharpe l'a repéré lors d'une compétition, en train de courir avec des shorts amples, typiques du basket ou du soccer. Puis, avant USC, il a dû passer par le Coffeyville College, au Kansas. Ali a commencé à fréquenter De Grasse quelques semaines avant les Jeux de Rio. « Il gère très bien la pression, et je pense que c'est parce qu'il sait que l'athlétisme n'est pas qui il est, c'est ce qu'il fait », a déclaré Ali. « Il sait que, quel que soit le résultat, il y a des gens qui vont toujours l'aimer, il y a des gens qui vont toujours le soutenir, et ce n'est pas la fin, c'est tout. Je pense que c'est vrai .. L'article complet sur rds.ca 

andre, grasse, andre, jeux, rio, pression, pretla, inquietait, epaules, olympiques, irruption Image source : rds.ca
Choisir une source