«L’octroi de mer», un impôt colonial qui a de l’avenir

  Au cœur des critiques contre «la vie chère», l’octroi de mer est une taxe spécifique aux Dom: elle s’applique sans discontinuer depuis 1670 et vient d’être prolongée jusqu’en 2027 par le Parlement européen. Premier volet de notre série sur les conséquences contemporaines de l’économie coloniale. .. L'article complet sur mediapart.fr 

Choisir une source