Rennes. « Il faut stopper la banalisation de la violence », réagit-on dans l’opposition

  Une habitante du quartier du Blosne, âgée de 74 ans, est décédée à la suite d’une « bousculade » au sous-sol de son immeuble. Pour Charles Compagnon (Libres d’agir pour Rennes, droite et centre), c’est un « nouveau drame » qui illustre, selon lui, « la violence ordinaire qui gangrène toujours... .. L'article complet sur ouest-france.fr 

bousculade, rennes, blosne, charles, compagnon, sous, sol, stopper, banalisation, violence Image source : ouest-france.fr
Choisir une source