«Les recettes générées par l’accord sur la fiscalité internationale pourraient en partie irriguer le budget européen»

  Bonneteau Bruxelles a raison de prioriser les négociations sur la fiscalité internationale à la création de ressources propres, selon Eulalia Rubio .. L'article complet sur lopinion.fr 

Choisir une source