La Poste mise sur le courrier à J+3 plutôt que J+2, une aide de l’État d’un demi-milliard d’euros par an

  Moins de lettres donc plus d’aides : l’État a prévu de verser chaque année à La Poste au moins 500 millions d’euros pour compenser le déficit du service universel postal. La mission de « garantir un s... .. L'article complet sur sudouest.fr 

Choisir une source