Au Maroc, «journalistes la tête haute, ni achetés ni vendus»

  Pendant deux mois, trois célèbres journalistes marocains, Omar Radi, Soulaimane Raissouni et Imad Stitou, ont été jugés dans des conditions iniques. Des procès qui signent la condamnation du journalisme indépendant au Maroc. Reportage entre les salles 7 et 8 du tribunal de Casablanca. .. L'article complet sur mediapart.fr 

maroc, omar, radi, soulaimane, raissouni, imad, stitou, journalistes, achetes, venduspendant, celebres, marocains Image source : mediapart.fr
Choisir une source