Haroon, le réfugié afghan qui veut ressusciter les cépages alsaciens "oubliés"

  Obermorschwihr (France) - "C'est en Alsace que je suis tombé amoureux du vin" : en France depuis 2016, Haroon Rahimi, réfugié afghan de 24 ans, s'est pris de passion pour cette boisson interdite dans son pays d'origine et rêve de redonner vie aux cépages alsaciens "oubliés". .. L'article complet sur lexpress.fr 

Choisir une source