L’humanité ne nuit pas forcément à la biodiversité

  À l’époque des mammouths, les hommes occupaient déjà les trois quarts de la surface de la Terre. Loin de nuire aux autres espèces, ils auraient même contribué à préserver la biodiversité, selon une étude. .. L'article complet sur courrierinternational.com 

Choisir une source