Un entraîneur réprimandé pour ses encouragements

  Être obligé de s'excuser pour avoir trop crié sa joie. Telle est la situation à laquelle a été contraint Dean Boxall, l'entraîneur de l'Australienne Ariarne Titmus. Lorsque celle-ci a remporté le 400 m libre lundi, il n'a pu se retenir et s'est mis à hurler, marcher partout dans la tribune, en transe, et à enlever son masque afin de mieux exprimer encore sa joie de voir sa favorite parée d'or. Problème: le protocole japonais de ces JO à huis clos interdit d'encourager autrement que par des applaudissements et surtout le port du masque est évidemment obligatoire. « Je dois présenter mes excuses, parce que j'ai retiré mon masque. J'ai simplement pas réalisé sur le moment. Je suis devenu fou », a expliqué Boxall, qui devra se méfier parce que Titmus devrait encore figurer sur le podium avant la fin des JO. .. L'article complet sur rds.ca 

dean, boxall, entraineur, reprimande, encouragementsetre, oblige, excuser, situation, contraint Image source : rds.ca
Choisir une source